Prier la Parole

Ceci n’est pas un article, c’est une invitation à prier…

Une invitation à la prière personnelle
C’est au cours d’une période de ma vie marquée par de nombreuses luttes, questions et incertitudes que les Psaumes 42 et 43 me sont devenus très précieux. Ces psaumes (étroitement liés par un refrain récurrent) m’ont aidée à prier à la fois mes questions et ma confiance.

Lisez les Psaumes 42 et 43 lentement et dans la prière.

Relisez le passage. Quels échos y trouvez-vous de votre vie ? Concentrez-vous sur ces versets-là. Laissez-les vous guider dans votre propre prière. Quelques exemples :

_v. 3 « J’ai soif de Dieu, du Dieu vivant! » – un immense désir pour Dieu est un des fils conducteurs de ce psaume. Que cherchez-vous ? Avez-vous soif ? Comment pouvez-vous prier votre soif de Dieu ?

_v. 10 « je veux dire à Dieu, lui qui est mon rocher: «Pourquoi m’ignores-tu?» » – quelle profession de foi juste à côté d’une question difficile ! Le Psalmiste confesse que Dieu est son rocher, le fondement de sa vie. En même temps, il prie ses questions et crie sa douleur. Qui est Dieu pour vous ? Comment pouvez-vous prier la tension entre votre foi et vos questions ?

Et ainsi de suite… Vous pouvez conclure en écrivant un verset de cette prière qui résonne particulièrement en vous. Laissez ces paroles des Écritures devenir votre prière dans les semaines et mois qui viennent.

Une invitation à la prière communautaire
Récemment, l’équipe du programme de l’Assemblée mondiale 2019 s’est réunie pour continuer à planifier le congrès. L’un des passages des Écritures que nous étudierons lors de l’Assemblée mondiale est tiré d’Actes 4 : une prière prononcée par l’église primitive face aux menaces et à la pression. Martin Haizmann, le directeur du congrès, nous a conduits dans un temps de prière pour l’Assemblée mondiale de la manière décrite ci-dessous. C’était une expérience riche. Je vous invite à laisser cette prière vous mener dans un temps de prière communautaire pour le ministère parmi les étudiants dans votre contexte.

Lisez Actes 4.23-31 à haute voix. Laissez un temps de silence pour que chacun puisse relire le passage. Commencez ensuite un temps de prière communautaire inspirée par cette prière tirée des Écritures.

Relisez Actes 4.23-31. Après un temps de réflexion silencieuse, demandez à chacun de noter comment – en vue de cette prière biblique – il ou elle veut prier pour le ministère étudiant dans votre contexte particulier. Vous pouvez aussi mettre des affiches sur lesquelles écrire ces sujets de prière pour que chacun puisse les voir. Prenez un deuxième temps de prière communautaire dans lequel vous apportez ces sujets de prière à Dieu.

Prier la Parole. Ce n’est pas que les prières des Écritures, mais toute la Bible qui nous invite à prier. Alors que nous lisons et que nous étudions la Parole de Dieu, nous sommes invités à répondre dans la prière – à répondre en priant notre admiration et notre louange, nos questions, notre douleur, nos engagements, notre confession… La Parole de Dieu nous invite à une conversation honnête avec le Dieu vivant.

Sabine Kalthoff
Secrétaire de l’IFES pour l’Interaction avec les Écritures

Mon psaume : « J’ai lu le Livre »

Guinée, juillet 2017. Une formation a lieu sur l’interaction avec les Ecritures. Après avoir réfléchi sur nos motivations et convictions concernant la Parole de Dieu, chaque participant a écrit son propre psaume. Après 30 minutes de rédaction, nous nous sommes rassemblés et chacun(e) a lu son psaume. C’était un moment fort d’adoration de notre Dieu. Après avoir entendu tous les psaumes, nous avons fait part de notre expérience. Voici quelques réactions : « Cela mène à un esprit de prière. » « Avec chaque personne, j’espérais que cela n’allait jamais se terminer. » « C’est comme si on était en relation directe avec Dieu. »

Lisez un de ces psaumes, écrit par Axel Aurenche Gbelia, un étudiant de Côte d’Ivoire :

J’ai lu des livres
J’ai été civilisé
J’ai lu des livres
J’essaie encore même de me cultiver

Mais j’ai lu le Livre
L’artisanal de Dieu
Son album, Son manuscrit
Qui transcende le préhistorique jusqu’à l’avenir

J’ai lu le Livre
L’écriture et le graphisme céleste
L’histoire des expériences de Dieu d’avec l’homme
Et des hommes d’avec Dieu

J’ai lu le Livre
Je sais maintenant d’où je viens
Qui Dieu dit que je suis
Qui je suis et où je vais

J’ai lu le Livre
La brochure, la publication de Dieu
Mes déserts se refleurissent
Mes larmes se réjouissent

J’ai lu le Livre
L’édit et la sculpture de Dieu
Je peux pleurer de joie
Et même rire dans le malheur

Je sais qui Il est
Lui, le glossateur et le Dieu des lettres
Lui, l’historien des âges et le littérateur suprême

J’ai lu le Livre
J’ai lu Son Livre
Plus que formé
Plus qu’instruit
Plus qu’enseigné
Plus que convaincu
Je suis transformé pour la vie.

Formés par les Psaumes

L’initiative « The Psalms Projet » a été lancée en octobre 2010, pour une durée totale de sept ans. Les participants méditent chaque année vingt et un Psaumes et en mémorisent plusieurs. L’objectif est que les Psaumes transforment l’adoration du participant, sa vie de prière et la compréhension qu’il a de Jésus. Dans le cadre de cette initiative, les participants partagent chaque mois une brève méditation sur ce qu’ils ont appris de Dieu. Chaque année, ils lisent aussi un livre sur les Psaumes. Voici les livres de ces trois premières années :

  • The Psalms, de Dietrich Bonhoeffer
  • The Conquest of the Inner Space:  Learning the Language of Prayer, de Sunder Krishnan
  • A Long Obedience in the Same Direction, d’Eugene Peterson (sur les Psaumes des Montées : 120 à 134).

Polina, équipière en Asie Centrale, participe à cette initiative. Voici ce qu’elle nous dit au sujet de cette expérience :

« The Psalms Projet » est pour moi une formidable occasion de suivre un plan de lecture de la Bible clair et d’être redevable de mes lectures. Ce projet me garde centrée sur la Parole de Dieu et sur sa personne. La mémorisation m’aide à exercer ma discipline, car je dois organiser mon temps, mes réflexions et connaître la Parole de Dieu sans avoir à toujours vérifier dans ma Bible. De plus, chaque Psaume que j’ai mémorisé a engendré des discussions avec des étudiants et des amis qui ont eux aussi décidé d’approfondir leur lecture des Écritures. Mieux que tout autre livre, les Psaumes décrivent la vie spirituelle d’un chrétien et ce qui se passe dans son cœur. Étant donné la grande diversité des Psaumes (psaumes de louange, de tristesse, etc.), ils peuvent être lus en toute occasion. Au fur et à mesure que j’approfondis ma lecture, les Psaumes alimentent mes prières. C’est pour toutes ces raisons-là que je continue.

Parfois je dois me battre contre ma propre paresse, pas forcément pour lire, mais pour rédiger mes méditations. Toutefois, grâce à la clarté du programme et des rappels mensuels, j’ai réussi à m’y tenir. Le fait d’échanger des méditations avec les autres participants est un aspect précieux de ce projet. Les méditations que nous nous envoyons expriment généralement la compréhension personnelle que nous avons d’un Psaume, quelque chose qui nous a particulièrement frappé ou une expérience que nous avons faite en lien avec celui-ci.

Tim Berends, équipier de l’IFES en Asie centrale, facilite cette formation spirituelle en ligne. Si vous souhaitez participer à cette initiative internationale ou que vous souhaitez avoir plus d’informations, écrivez un émail en utilisant le formulaire de contact de cette site web.

Apprendre à prier

La Bible ne se contente pas de nous dire qu’il est important de prier, elle nous explique comment. C’est en étudiant les prières que nous transmettent les Écritures que nous apprenons à prier.

Une chose qui me fascine dans les prières des Psaumes, c’est la manière dont tout ce qui fait la vie se trouve dans ces prières : les côtés sombres et radieux de la vie, la joie et la souffrance, l’amour et la haine… Un magnifique Psaume sur la confiance peut venir juste après un Psaume de lamentation (p. ex. Ps. 23 après Ps. 22). Cela ne reflète-t-il pas la réalité de notre marche avec Dieu ? Les prières des Psaumes ne sont pas mièvres ou complaisantes : elles expriment toutes sortes d’émotions, comme la colère (p. ex. Ps. 137) ou des questions douloureuses (p. ex. Ps. 13). Tous les aspects de la vie ont leur place dans ces conversations avec Dieu. Ces prières nous invitent à parler de tout à Dieu, sans filtrer nos pensées ou nos ressentis.

Les prières des Écritures nous invitent aussi à prier avec une perspective large. Bien souvent, nos prières ne font que traduire nos pensées et notre ressenti. Les prières de la Bible nous aident à prier à la lumière de la réalité de Dieu. Le Nôtre Père englobe les dessins de Dieu pour le monde entier (Mat. 6:9-13). Les prières de Paul ont remis en cause la tendance que j’avais à prier essentiellement que Dieu change les circonstances difficiles de ma vie ou qu’il résolve tous mes problèmes. Les prières de Paul transcendent cela, car il prie que les chrétiens grandissent dans leur connaissance de Dieu, qu’ils portent du fruit, qu’ils marchent fidèlement avec Dieu jusqu’au retour de Christ. (Voir Éph. 1:15-23 ; 3:14-21 ; Phil. 1:3-11 ; Col. 1:3-14).

J’aimerais terminer avec quelques suggestions simples sur la manière dont les prières contenues dans les Écritures pourraient contribuer à inspirer nos temps de prière en groupe :

  • Priez en utilisant des prières de la Bible. Vous pouvez simplement prononcer les paroles du texte biblique ensemble. Ou vous pouvez prier quelques lignes des Écritures et laisser ces paroles vous conduire à formuler d’autres prières avant de continuer avec la prière biblique. Ainsi, vos prières seront faites d’une alternance entre les paroles des Écritures et vos propres mots.
  • Priez les uns pour les autres à l’aide de l’une des prières de Paul. Personnalisez cette prière en y insérant le nom de la personne pour laquelle vous priez.
  • Lisez une prière des Écritures ensemble. Après un moment de réflexion silencieuse et de partage, laissez cette prière inspirer votre temps de prière en groupe.

De même, vous pouvez laisser les prières des Écritures façonner votre vie de prière personnelle. C’est en explorant ces prières que nous apprendrons à prier.

Sabine Kalthoff